Guild Wars 2 : les informations de la GamesCon

Il semble déjà bien loin le temps où ArenaNet refusait catégoriquement de parler de Guild Wars 2. Après la surprise du trailer, les développeurs ont donné plusieurs interviews au sujet du jeu, nous dévoilant de nouvelles informations ou bien confirmant celles de 2007.

Qu’avons-nous appris de la GamesCom 2009 ?

L’univers

250 ans après la défaite du Grand Destructeur par le Grand Nain, la Tyrie est en pleine guerre contre des créatures aussi puissantes que les dieux eux-mêmes : les Dragons. S’il en existe de nombreux, l’histoire tournera autour d’un dragon en particulier, Zhaitan, qui sommeillait sous le royaume d’Orr en attendant son heure. A son réveil, l’île émergea, provoquant des raz de marée et inondant les villes côtières. Avec son armée de morts-vivants, Zhaitan sème la mort et la destruction.

Face à cette menace, chaque race réagit de son côté :

  • Les Humains, sans cesse repoussés par les Charrs et par les Morts-vivants, sont maintenant réfugiés sur la Côté des Divinités, leur dernier bastion.
  • Les Charrs, éternels ennemis de l’humanité, ont abandonné les chamans et les titans pour s’intéresser à la technologie, en particulier celle destinée à la guerre. Les chamans n’ont cependant pas disparu, et continuent dans l’ombre de prier leurs anciens dieux.
  • Les Norns ont été repoussés par les forces de Primordus vers les anciennes cités naines. Ils vénèrent l’Ourse, le Corbeau, le Loup et le Léopard des Neiges dont ils peuvent prendre la forme. Les Norns sont solitaires par nature et ont un sens de l’honneur qui leur empêche d’accepter de l’aide, surtout venant d’étrangers.
  • Les Asuras, maîtrisent une sorte de technologie magique, et combattent à l’aide de golems. Repoussés par Primordus, ils ont du sortir des profondeurs de la terre et ont fait de Rata Sum leur capitale. Ils méprisent toutes les autres races, qui, selon eux, ont une intelligence inférieure.
  • Les Sylvaris sont nés 25 ans avant le début de l’histoire. Ils contrôlent la nature et peuvent réveiller les Druides, une ancienne civilisation protectrice de la jungle de Maguuma qu’ils occupent. A cause de leur jeune âge, ils sont méfiants envers les autres races.
Rassemblement des héros

Vous, le héros du jeu, aurez donc pour but de les unir afin de combattre Zhaitan. Les autres dragons seront également disponibles, bien qu’ils ne fassent apparemment pas partie du scénario. On peut s’attendre à ce qu’ArenaNet utilise toutes les fonctionnalités de leur jeu pour nous offrir des combats épiques, peut-être même mêlés à du PvP…

L’histoire se déroulant 250 ans après celle du premier Guild Wars, l’univers a été profondément modifié. En effet, l’île d’Orr est apparue, Ascalon appartient dorénavant aux Charrs, l’Arche du Lion aux pirates, les anciennes cités naines ont été reconstruites par les Norns, les Asuras ont construit leurs immenses structures magiques à la surface de la Tyrie, et une nouvelle race occupe maintenant la jungle de Maguuma. De plus, les armes à feu ont été inventées, et toutes les races en utilisent (bien que celles des Charrs soient supérieures). Il faut donc s’attendre à visiter une nouvelle Tyrie, inconnue et pleine de mystères.

Usines charrs

Un monde réellement persistant

Comme nous le savions déjà, Guild Wars 2 sera bel et bien un « vrai » MMORPG sans abonnement. ArenaNet a encore une fois confirmé que le monde sera ouvert, à l’exception de certaines quêtes et missions liées au scénario qui seront instanciées, tout comme Guild Wars premier du nom.

Côte des Divinités
Cependant, nous ne savons toujours pas comment fonctionneront les serveurs. Les informations données en 2009 et celles de 2007 ont en effet l’air contradictoires. Alors qu’en 2009 l’accent est mis sur la persistance du monde, en 2007, il l’était sur la facilité de changer de serveur afin de rejoindre ses amis. Le système devait par ailleurs se rapprocher beaucoup plus de celui utilisé par exemple par Champions Online, qui duplique ses zones en instances d’une centaine de joueurs chacune. Peut-être ArenaNet ont-ils trouvé une solution leur permettant d’offrir un monde réellement persistant tout en supprimant les contraintes imposées par le choix d’un serveur ?

Ruines sous-marines
Mais la particularité la plus importante de Guild Wars 2 est sans aucun doute le système d’évènements, qui remplace totalement le système de quêtes : une révolution pour le MMORPG. Vous ne trouverez donc jamais de PNJ avec un point d’exclamation sur la tête, mais au contraire, le monde offrira par endroit des situations vous permettant d’utiliser vos talents de héros. Ainsi Guild Wars 2 donne une part importante à l’exploration. Par exemple, en vous rendant dans un village habituellement tranquille, vous pourriez constater que celui-ci est maintenant annexé par les centaures. Il ne tiendrait qu’à vous de vous unir à d’autres aventuriers pour la débarrasser de ces quadrupèdes et d’ensuite organiser les représailles. Vous pourriez aussi plus simplement tomber sur une caravane et la protéger d’éventuels bandits.

Ajoutez à cela les nouvelles possibilités de mouvements tels que le saut et la nage (l’exploration et les combats sous-marins seront possibles), un artisanat développé et d’autres activités, et vous obtenez probablement le MMORPG le plus vivant, ouvert, et surtout, persistant qui soit.

Gameplay

Asuras

Peu d’informations ont été données concernant le gameplay, ArenaNet souhaitant attendre que le jeu soit à un stade de développement plus avancé pour en parler. Il a cependant été confirmé que Guild Wars 2 gardera un système semblable à la barre de compétences de son grand frère. Le nombre de compétences sera par contre réduit, ArenaNet préférant privilégier la qualité à la quantité, bien qu’en 2007, les compétences devaient être « simplifiées ». Enfin, le système de combat et d’activation des compétences sera amélioré, rendu « plus flexible ». Au final, le gameplay de Guild Wars 2 sera-t-il aussi riche et tactique que celui de son aîné ?

Concernant le PvE, les développeurs ont précisé qu’il sera possible de terminer le scénario entièrement en solo, notamment grâce au système de compagnon déjà évoqué en 2007. Ce compagnon sera personnalisable à l’instar des héros de Guild Wars : Nightfall, et vous bénéficierez d’amélioration si vous refusez qu’il vous accompagne. Cependant, que les joueurs souhaitant jouer en groupe ne s’inquiètent pas : le jeu s’adaptera pour vous et vous offrira des missions et des défis spécifiques. Le système d’évènements qui remplace totalement le système de quêtes permettra de toute façon aussi bien le jeu en solo que le jeu en groupe.

Sylvaris

PvP

Là encore, il ne s’agit que de confirmations. Il existera donc bien deux types de PvP :

  • Un PvP compétitif, dans lequel les joueurs auront tous la même puissance, le choix des compétences et l’expérience du joueur lui-même étant la clef vers la victoire. Nous n’en savons pas plus qu’en 2007, mais les développeurs ont bien insisté sur le côté compétitif et hardcore de ce PvP, une bonne nouvelle, bien qu’on regrettera toujours la suppression des personnages PvP.
  • Un PvP « occasionnel », le World PvP. Il fera partie intégrante du monde, et, par conséquent, les joueurs utiliseront leur personnage tel qu’il était en PvE. Ce PvP sera ouvert, permettant des batailles confrontant des centaines de joueurs. Il sera également possible d’y faire progresser ses personnages, une fonctionnalité bienvenue pour les joueurs de PvP. Cette fois, c’est sur le côté « très occasionnel » de ce mode de jeu qu’insistent les développeurs. Mais que faut-il y comprendre ? Simplement qu’il conviendra à tous les joueurs, même ceux qui n’aiment habituellement pas le PvP ? Ou bien qu’il ne sera pas possible d’y participer de manière soutenue ?

Quoi qu'il en soit, ArenaNet montre une fois de plus sa volonté de satisfaire tous les types de joueurs.


Guild Wars 2 se présente comme un nouveau MMORPG ambitieux, bien parti pour révolutionner le genre grâce à son absence d’abonnement, ses évènements et son PvP compétitif. Si les développeurs tiennent leurs promesses, Guild Wars 2 se présente bien comme « le meilleur MMORPG jamais créé ».

Vaisseau norn
Bateaux suspendus
Barrage

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars ?

679 aiment, 99 pas.
Note moyenne : (823 évaluations | 39 critiques)
7,2 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Guild Wars
(117 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1393 joliens y jouent, 4649 y ont joué.