Ascalon

Ascalon est l’un des trois antiques royaumes humains. Situé au Nord de la Tyrie, il mène depuis la nuit des temps une guerre sans fin contre le peuple Charr. Un gigantesque ensemble de fortifications, baptisé le Grand Rempart, fut construit des siècles auparavant pour résister à l’envahisseur. C’est contre ses murs que se brisent les immenses vagues charrs à chaque nouvelle attaque massive.
La vaillance et l’acharnement du peuple ascalonien ont permis aux autres royaumes humains de continuer à vivre et de prospérer pendant que les braves soldats combattaient les adorateurs de la Flamme. Résistant à la fois aux autres guildes et à ces bêtes, la cité parvint tout de même à s’épanouir et à se développer.

Vint alors la Fournaise, tragique événement s’il en est. C’est ainsi qu’en 1070 après l’Exode, les Charrs détruisirent le Grand Rempart à l’aide de leur puissante magie et commencèrent l’invasion et l’anéantissement sans condition des royaumes humains. Ascalon étant en première ligne, c’est elle qui pâtit en premier et le plus. La guerre se transforma rapidement en déroute et les habitants furent proches de l’extermination. Seul Adelbern réussit à unir et rallier le peuple de Rin, la capitale historique. Il put ainsi limiter le génocide et préserver une maigre zone des ennemis. Toutefois, le royaume humain est aujourd’hui réduit à une cité, quelques fortifications délabrées et une faible garnison basée à Fort Ranik.
L’autorité du roi bienveillant va en outre décroissante, son fils Rurik, qui prône des méthodes plus agressives et une attaque massive contre les positions charrs, gagnant en popularité. Le peuple d’Ascalon ne peut toutefois pas se permettre d’être divisé en ces temps difficiles.

Ascalon

Depuis que la plus grande partie d’Ascalon a été réduite à l’état de ruines, de nombreuses créatures ont pris possession des lieux. Les soldats humains ont trop d’ennemis auxquels ils doivent faire face pour s’occuper en plus de ces êtres. Ainsi pullulent les dévoreurs et les gargouilles, les premiers sortant du sol pour vous prendre par surprise tandis que les seconds vous lancent sorts et maléfices…
Si vous survivez aux légions de Grawls arpentant le territoire, il vous faudra encore éviter les nombreux bandits qui sévissent dans la zone, détroussant et assassinant tout voyageur suffisamment inconscient pour s’approcher.
Cela va sans dire, tout le reste du territoire est aux mains des Charrs. Si vous ne voulez pas affronter une véritable armée organisée, composée de vétérans et de puissants mages, ne vous engagez pas dans cette zone de non-droit.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars ?

684 aiment, 101 pas.
Note moyenne : (830 évaluations | 39 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Guild Wars
(117 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1391 joliens y jouent, 4659 y ont joué.