Chapitre 6 : La Faille


Les tombeaux de Drascir se dressaient comme les murs d'une forteresse. Devona, Aidan, Cynn, et Mhenlo se tenaient devant les contemplant du bas. Quatre autres Ascalons les avaient rejoints pour cette quête, portant le nombre du groupe à huit.
De derrière une pierre tombale, une figure fantomatique se matérialisa.

faille1

"Je sais ce que vous cherchez...."Sa voix roula sur la plaine désertique, sanctifiée et éthérée faisant écho en provenance d'un coté du mausolée."Moi aussi je réclame le Hall des héros." De ses mains translucides le fantôme fit signe au groupe d'avancer."Suivez moi, ensemble nous ouvrirons le portail et passerons dans l'autre monde."Sur ce il pivota et se glissa à travers le sol vers des escaliers qui se trouvaient à la base même des tombeaux. En haut des marches se tenait un autel, et derrière lui ce qui ressemblait à des énormes battants de portes menant à l'intérieur.

Devona regarda ses compagnons derrière elle."Qui... ou plutôt ...qu'est-ce?"

Mhenlo posa une main rassurante sur l'épaule de la guerrière."C'est le seigneur Victo."

Devona senti un frisson remonter le long de sa colonne vertébrale."Le Seigneur Victo ? Le champion d'Orr ? Le commandant des armées d'Orrian à la bataille pour Arah?"

Le moine souri."En effet."

"Mais il est mort depuis... depuis cent ans." Devona se gratta la tête."Peut-être même plus."

Mhenlo souri."En fait, il est mort il y a presque deux cents ans."

"Dépêchez vous !" Dit le seigneur Victo, comme il atteignait le haut des marches, se tournant et flottant vers l'autel ."Les morts indignes sont sans repos. Empêchez les d'interférer."

faille2

La terre éclata, et une douzaine de zombies firent éruption, labourant le sol de leurs griffes pour se dégager de leur prison terrestre et se dirigeant vers le seigneur fantomatique.

Le seigneur Victo se tourna vers l'autel et leva ses bras vers le ciel "Esprits de la Faille ! Entendez ma demande..."

Devona dégaina son épée."Pour le Seigneur Victo!" lança la guerrière tout en chargeant, suivi de près par ses sept compagnons.

Le groupe se tailla un chemin assez facilement à travers les morts-vivants, prenant position sur l'escalier de manière à protéger le fantôme qui psalmodiait.
"Je vous sollicite !" cria le seigneur fantomatique."Ouvrez la voie..."

"Ils arrivent !" Cynn fit un pas au bord de la plateforme surélevée sur la quelle ils se tenaient, indiquant une direction sur leur droite." et ils sont rapides."

Devona eu à peine le temps d'enlever le dernier morceau de chair desséchée de son épée avant qu'une vague de guerriers squelettiques soit sur elle. En un éclair, elle fut encerclée. Sa lame dansait dans l'air de la nuit, réfléchissant la lumière des torches rougeoyantes de l'autel, pendant qu'elle taillait ses ennemis en pièces. Les squelettes lui rendaient la pareille, fendant l'air de leurs haches bosselées et leurs épées rouillées.

A chaque ennemi tombé, un autre prenait sa place. Ses bras saignaient, meurtris par de nombreuses blessures, et son visage brûlait d'avoir été griffé. Mais Devona n'y prêtait pas attention. Elle combattait pour sa vie désormais.

Puis soudain, la voix du seigneur Victo s'éleva au-dessus de la mêlée; couvrant les bruits d'os broyés et du métal qui s'entrechoque."Les esprits nous on entendu !"

faille3

Au même moment, les tombeaux disparurent dans un flash faisant place à une resplendissante architecture, la plus belle que la guerrière n'ai jamais vu. Des statues dorées représentant des anges avec des ailes en vitrail se faisaient face, et joignant les mains formaient un couloir scintillant de pierres précieuses.

Des plantes colorées allant de l'orange brillant au pourpre se balançaient dans une brise légère, leurs feuilles produisaient un doux tintement en s'effleurant, comme si elles étaient faites de verre ou de cristal. Et au loin, Devona pouvait distinguer les murs d'un palais gigantesque. Ses bords réfléchissaient la lumière de façon parfaite, renvoyant une lueur douce et chaude comme les rayons d'un couché de soleil.

"Ne vous croyez pas trop à l'abris" dit le seigneur Victo, interrompant les pensées de la guerrière."Notre voyage vers le Hall a tout juste commencé" Et il regarda tour à tour chacun des huit humains."Et il yen a d'autres dans cet endroit qui donneraient allègrement leurs vies pour nous voir échouer."


Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars ?

679 aiment, 99 pas.
Note moyenne : (823 évaluations | 39 critiques)
7,2 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Guild Wars
(117 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1393 joliens y jouent, 4649 y ont joué.