Guild Wars 2 : le bilan

En mars 2007, alors qu’ArenaNet annonce la première et dernière extension de Guild Wars, Eye of the North, une seconde annonce surprend les joueurs : celle de Guild Wars 2. Décrit comme un véritable MMORPG, mais toujours sans abonnement, Guild Wars 2 semble déjà être le jeu parfait. Prévu pour 2009, l’attente se fait immédiatement sentir. Pourtant, peu d’informations sont données.

Aujourd’hui, nous sommes en juillet 2009. Guild Wars 2 n’est toujours pas sorti. Pour cause, nous n’avons pas plus d’informations sur le jeu qu’en 2007. Que se passe-t-il ? Où en est vraiment le jeu ? Que savons-nous sur Guild Wars 2 ? Faisons le point.

Un « vrai » MMORPG ?

Guild Wars premier du nom était qualifié par ses créateurs de « CORPG », Competitive Online Role Play Game, ou jeu de rôle compétitif en ligne. Si ce terme reste obscur et que la question « Guild Wars est-il vraiment un MMORPG ? » ne trouvera jamais de réponse, la même question pour Guild Wars 2, elle, en trouvera une : Oui.

Et c’est la première chose qu’ont annoncée les développeurs. Guild Wars 2 ne sera pas un jeu au monde cloitré et réservé à un groupe de joueurs, mais libre, dans lequel les joueurs pourront se rencontrer au détour d’un village ou à l’entrée d’un donjon. Il y aura cependant une limite à cette liberté : tout comme Age of Conan, chaque zone du jeu sera créée en plusieurs exemplaires en fonction du nombre de joueurs voulant y accéder. On ne connaît pas encore le nombre de joueurs par zone, mais pour vous faire une idée du système, il devrait être plus proche de la cinquantaine que de la dizaine.

Autre changement : les joueurs seront libres de leurs mouvements. Qui, dans Guild Wars, n’a jamais été frustré de voir que l’objectif de la quête se situait juste à côté, 30 centimètres plus bas, juste assez pour nous obliger à faire un long détour semé d’embuches ? Dans Guild Wars 2, cela n’arrivera plus : les personnages pourront au moins sauter et nager.

Bref, les développeurs ont clairement montré l’envie de supprimer la plupart des limites de Guild Wars pour créer un monde beaucoup plus libre. Ce ne sont d’ailleurs pas les seules suppressions de limites, nous reviendrons dessus plus tard.

Un MMORPG sans abonnement

Dès le départ, Guild Wars 2 a été annoncé comme un MMORPG sans abonnement. Mais comment pourraient-ils tenir ce pari, alors que tous les autres jeux du même genre en nécessitent un ? La réponse ne s’est pas faite attendre : Guild Wars 2, tout comme son ainé, sera pensé dès le départ pour ne pas en avoir besoin. De plus, au même moment, Jeff Strain, co-fondateur d’ArenaNet publie un article intitulé « Comment créer un MMO à succès », dans lequel il dénonce clairement les abonnements : « Les joueurs ne vont plus croire que tous les MMO ont besoin des abonnements pour compenser le prix des serveurs et de la bande passante. Ce n’est pas vrai, vous le savez et ils le savent » affirme-t-il. A partir de là, on peut être sûr qu’ArenaNet tiendra son pari. Ou pas.

Mais dans ce cas, comment assurer la survie des serveurs ? On peut supposer qu’au départ, Guild Wars 2 adoptera plus ou moins le même système que son aîné, et proposera un nouveau stand-alone tous les six mois. Il est également fort probable que le jeu dispose d’une boutique en ligne, qui comme celle de Guild Wars permettrait d’acheter divers bonus tels que la possibilité de refaire son personnage ou changer son nom, sans que le jeu n’en soit affecté. Il existe donc de nombreux moyens pour éviter l’abonnement sans transformer Guild Wars 2 en jeu de type Free To Play (ou F2P, c'est à dire un jeu qui compense l'absence d'abonnement par la vente d'objets ayant une répercussion sur le jeu).

Guild Wars 2, course à la puissance et PvP

Je vous parlais plus haut d’une autre limite supprimée. En effet, les personnages de Guild Wars étaient limités au niveau 20. Cependant, en PvP, le niveau avait peu d’importance grâce aux personnages PvP, créés prêts à l’emploi. Guild Wars 2 introduit donc deux changements de ce côté : la suppression de la limite de niveau, ou du moins, un niveau maximum très élevé (le nombre évoqué était de 100 niveaux), et la suppression des personnages PvP. Il y aura maintenant un seul personnage pour faire du PvE et du PvP, annonce ArenaNet, voulant nous simplifier la vie.

De plus, l’équipement prendra lui aussi plus d’importance. Plus d’importance dans le sens plus de possibilités, ou plus d’importance dans le sens plus de niveaux de puissance ? Ce deuxième cas concorderait avec le haut niveau maximum annoncé. On a également appris que les compétences seraient « simplifiées », cela veut-il dire qu'ils veulent diminuer l'impact des capacités du joueur pour favoriser le temps passé à jouer ? ArenaNet cherchent-ils donc à transformer Guild Wars en une course à la puissance que seuls les plus acharnés pourront gagner ?

Le cœur de Guild Wars, le PvP compétitif, devrait être encore présent dans Guild Wars 2. Pour l’instant, seuls les combats de type Guilde contre Guilde (GvG) ont été annoncés. Les arènes devraient suivre. Aurons-nous droit à un nouveau mode tournoi ? Nous ne le savons pas encore. Cependant, parmi les mots « PvP compétitif », un est important : le mot compétitif. D’après ce que nous avons vu plus haut, que reste-il de cette notion de compétition ? ArenaNet a répondu à cette question : les personnages augmenteront automatiquement de niveau lorsqu’ils rentreront dans une zone de type « PvP compétitif ». Tous les objets et compétences devraient également être débloqués. Cependant, les personnages PvP n’existeront plus, il faudra donc se rendre dans ces zones avec nos personnages normaux. Mais où se situeront ces zones par rapport à celle de départ ? Quel niveau faudra-t-il atteindre pour y accéder ? L’accès au PvP compétitif en sera-t-il vraiment simplifié ? De plus, ArenaNet montre tous les jours son désintéressement du PvP à travers des mises à jour qui passent généralement à côté des problèmes. Ils ont également annoncé que les joueurs PvP n'étaient pas leur priorité, car ils ne représentent que 10% de la population. Alors, le PvP compétitif sera-t-il vraiment développé dans Guild Wars 2 ?

De plus, un deuxième type de PvP est annoncé, le « World PvP », qui devrait supprimer la frontière entre le PvE et le PvP. Nous savons peu de choses sur ce mode de jeu. Il devrait être de type « Serveur contre Serveur », un serveur étant sur Guild Wars un continent (Amérique, Europe, Japon, puis Corée et Taiwan pendant un certain temps). On peut alors supposer qu’il s’agira d’une guerre continuelle entre les milliers de joueurs de chaque serveur. Deux exemples ont été évoqués : l’assaut d’une forteresse et la protection d’une caravane. Restons cependant méfiants, car ils avaient également été donnés pour Guild Wars : Factions. Ces exemples sont accompagnés d’une seconde information : les personnages resteront tels quels lors de leur entrée dans cette zone. Ainsi, la protection de la caravane sera plutôt réservée à des personnages de bas niveau tandis que l’assaut de la forteresse à des personnages de haut niveau. Cependant, un système de « mentoring » permettrait à un joueur de haut-niveau d’augmenter temporairement les caractéristiques d’un personnage de plus bas-niveau afin de lui rendre la zone accessible. Ce système sera-t-il efficace ? Certains jeux qui l’appliquent comme Warhammer Online s’en sortent très mal, car l’équipement peut être difficile à gérer. Le système de Guild Wars permettra-t-il à tous les joueurs, quelque soit leur temps de jeu, d’être à égalité ?

Et maintenant ?

Nous sommes donc en juillet 2009, et ArenaNet refuse toujours de parler de Guild Wars 2. La seule information que nous ayons eu était due au fait que le calendrier de NCsoft annonçait le jeu pour 2011. Ainsi, en février 2009, les développeurs insistent sur le fait que le jeu n’aurait jamais eu de date de sortie annoncée (alors qu'au contraire, une bêta avait été annoncée pour 2008 suivie d'une sortie en 2009), et nous informent d’une refonte du jeu. Des « opportunités » se seraient présentées au cours du développement et « au regard des attentes du marché », l'équipe de développement aurait décidé de voir « plus gros, avec plus de contenu », tout en réadaptant « la technologie et les systèmes du jeu » afin de proposer « une expérience de jeu plus riche et une meilleure qualité de contenu ». Leur objectif est ainsi de faire de Guild Wars 2 « le meilleur jeu de rôle en ligne jamais créé ».

Mais, quelles sont les attentes du marché ? Est-ce que ce sont celles des joueurs PvP de Guild Wars, certes minoritaires mais largement plus fidèles, celles des joueurs PvE, beaucoup plus nombreux, et qui ont trouvé en Guild Wars un jeu sans farm obligatoire et sans course à la puissance, ou bien celles des 11 millions de joueurs du MMORPG n°1 sur le marché, j’ai nommé World  of Warcraft, qui tiennent depuis 3 ans grâce à une course à l’équipement qui ne se termine jamais ? Nombreux sont les MMOs qui veulent à tout prix battre le titan en reprenant les mêmes principes : AoC et WAR en ont fait les frais. Combien d’échecs inutiles avant que les développeurs se rendent enfin compte que c’est chose impossible de rivaliser avec un MMORPG qui a déjà 5 ans de contenu sur son propre terrain ?

En bref, Guild Wars 2 sera-t-il une pâle copie de World of Warcraft, une véritable suite de Guild Wars, ou bien tout simplement un nouveau MMORPG ? Après tout, ArenaNet a déjà révolutionné le genre une fois avec Guild Wars, alors, pourquoi pas une seconde fois ?

Réactions (70)

  • En chargement...

Que pensez-vous de Guild Wars ?

668 aiment, 96 n'aiment pas.
Note moyenne : (809 évaluations | 39 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars
(474 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1408 joliens y jouent, 4616 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS